La peinture est ma seule matière sur les chemins de la couleur. En l'absence de support, la texture et la lumière se révèlent, s'exaltent. La légereté et le mouvement deviennent des propriétés de la couleur elle-même. Cette recherche est issue de l'émerveillement que j'ai pour la peinture, au sens littéral.

Par un processus miraculeux, la peinture prend l'apparence d'un voile aérien ou bien d'une peau soyeuse ou encore d'un tissu sorti d'un autre âge.


Cette joie de créer je la partage aussi dans mes livres. Parmi eux, deux explorent l'acte créateur : un roman, "La femme en bleu" (éd. Albin Michel) et une "Philosophie amoureuse de la créativité" (éd. lejardinbleu).

L'atelier où je travaille est posé sur le cap de l'Ailly à Sainte-Marguerite-sur-Mer, au mileu du "jardinbleu".