Dans un tableau, il arrive que le peintre laisse volontairement des plages non colorées : les réserves.
Ces blancs réservés sont plus intenses que le blanc obtenu par pigment.
Cela s'appelle : réserver les lumières.